Détecteur de fumée : Guide complet 2017

Le feu n’est véritablement pas notre meilleur ami. Même s’il a révolutionné nos sociétés il y a quelques milliers d’années, le feu reste un danger permanent. À titre indicatif, sachez qu’en France il y a 1 incendie toutes…les 2 minutes !

De même, il s’agit de la 2ème cause de mortalité en tant qu’accident domestique, et, 30% des Français « vivront » un incendie. Chaque année, les incendies touchent plus de 10 000 victimes, dont 800 morts. La plupart des décès sont liés à l’inhalation de fumée, et ce, principalement la nuit pendant leur sommeil!

Dans un tel contexte, il est particulièrement important de s’équiper. Au-delà de votre responsabilité légale, les équipements permettant de prévenir le pire sont de véritables atouts. À titre comparatif, sachez que 9 foyers britanniques sur 10, et, 95% des foyers américains sont équipés d’un détecteur de fumée alors que ce taux n’est que de 5% en France!

Le détecteur de fumée dispose de nombreux avantages puisqu’il ne coûte pas cher et qu’il est facile à installer. Les causes entraînant un incendie sont tellement diverses qu’il est impossible de tout contrôler (système électrique défaillant, surchauffe d’un appareil électroménager, etc…).

Au sein de ce guide d’achat, nous allons évoquer tous les points forts liés à l‘installation d’un détecteur de fumée. Aussi, nous allons aborder son fonctionnement et la réglementation en place à ce jour. Dans un second temps, nous vous indiquerons les critères à prendre en compte pour bien choisir son détecteur de fumée.

Nous répondrons également à toutes les questions les plus courantes concernant le nombre de détecteurs nécessaires au sein d’une maison, son installation et sa fixation. En toute fin de ce guide d’achat, nous vous révélerons les 5 meilleurs détecteurs de fumée que nous avons identifiés lors de nos (très) nombreux tests.

Notre recommandation

Nest Protect

" Produit de grande qualité, emballage soigné, et notice explicative pas à pas. Détecteur de fumée ET de monoxyde de carbone. Plutôt pratique lorsque vous avez une cheminée dans la maison ou l'appartement.

Le détecteur est autonome, et se teste lui-même plusieurs fois par jour. La nuit, il déclenche un halo de lumière blanche à votre passage, pratique lorsque vous vous levez sans lumière.

Je recommande sans hésitation, tant il est facile d'installation et semble être d'une fiabilité redoutable. "

Note des utilisateurs :

Column 2




Pourquoi placer des détecteurs de fumée dans votre maison ou votre appartement ?

En premier lieu, nous souhaitons bien mettre en exergue la différence entre un détecteur de fumée et un détecteur de monoxyde de carbone. En effet, ces 2 appareils se ressemblent beaucoup, mais n’ont pas du tout la même utilité.

Le détecteur de fumée va vous alerter en cas d’incendie alors que le détecteur de monoxyde de carbone va vous alerter en cas de refoulement (gaz incolore, gaz inodore,…) d’un appareil à combustion (chauffage, insert, chaudière,…). Faites également attention, car certains produits cumulent ces 2 fonctions!

Concernant le détecteur de fumée, et au-delà de son utilité salvatrice en cas d’incendie, il fait partie d’une nouvelle législation adoptée en mars 2014. Dans le cadre de la loi Morange, chaque propriétaire est dans l’OBLIGATION d’installer un détecteur de fumée, et ce, dans les parties communes des immeubles comme dans les appartements ou les maisons.

Nous soulignons que seuls les locaux à usage d’habitation sont concernés par cette loi, ce qui exclut donc les locaux à usage professionnel. Le locataire doit, de son côté, assurer l’entretien du détecteur de fumée. À ce titre, il doit changer les piles et s’assurer de son fonctionnement (et ce, même si cela a été vérifié lors de la signature du bail de location).

Contrairement aux idées reçues, l’homme n’est pas sensible à l’odeur de la fumée pendant son sommeil…Résultat : il peut décéder par asphyxie en moins de 15 minutes! En ce sens, le détecteur de fumée est un must, et, les pays ayant déjà légiféré ont vu le nombre de décès diminué de 50 %!

D’un point de vue administratif, il est obligatoire de fournir à son assureur les documents relatifs à l’achat d’un détecteur de fumée (facture par exemple). Il faut également souligner que des sanctions peuvent être dressées par les autorités en cas d’absence de détecteur de fumée. Cette amende peut aller jusqu’à 5 000 euros, ce qui est plutôt « dommage » pour un équipement qui coûte seulement quelques dizaines d’euros!

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

À ce jour, il existe 2 grands types de détecteurs de fumée : celui doté d’une technologie optique et celui par ionisation. Toutefois, la mécanique de fonctionnement est TOUJOURS la même.

Le détecteur de fumée optique est idéal pour les logements, car il peut réagir face à un incendie dit « lent ». Clairement, ces feux qui peuvent être liés à une cigarette ou une bougie sont les plus courants, et, peuvent « débuter » pendant des heures. Grâce à une diode LED, son temps de réaction va être immédiat grâce à la lumière apposée sur la cellule photo-électrique.

Concernant le détecteur de fumée par ionisation, celui-ci est composé de 2 électrodes qui émettent un rayon. La détection de la fumée est alors possible, car la fumée va perturber le courant gravitant entre les 2 électrodes. Ce type de détecteur de fumée est parfait pour les incendies à flammes « nues ».

Au-delà de ces 2 types, vous pourriez aussi trouver des détecteurs plus complexes comme les détecteurs linéaires, des détecteurs de chaleur dite thermostatique ou encore des détecteurs de chaleur dite thermovélocimétrique.

Réglementation : marquage CE et marque NF

Le détecteur de fumée est, par essence, un dispositif particulièrement essentiel pour prévenir les risques d’incendie. Face aux évolutions de ces petits boîtiers salvateurs, des normes ont été mises en place pour vous aider à identifier des détecteurs sûrs ET fiables.

Concernant la norme CE, il s’agit d’une somme d’obligations auxquelles doivent répondre les détecteurs de fumée. Tout appareil portant le logo CE est digne de confiance, car il répond aux exigences (non des moindres) européennes. À titre indicatif, ce logo désigne également tous les produits pouvant être vendus sur le continent européen (utile pour tous vos achats).

Clairement, cette norme est un plus qui vous permettra de vous assurer que ledit détecteur de fumée remplira parfaitement sa mission première : vous prévenir en cas d’incendie! Bien entendu, les textes législatifs votés dans le cadre de la loi Morange précisent que tout détecteur installé doit comporter le logo CE.

Concernant la norme NF, il s’agit d’une certification française. Elle atteste de la qualité du détecteur de fumée et de son bon fonctionnement. Concrètement, il s’agit d’une deuxième garantie en plus de la norme CE. En disposant de la double-certification CE et NF, vous disposerez d’un produit performant et durable dans le temps. Ces normes sont à clairement identifier lors de l’achat d’un détecteur de fumée, vous voilà prévenus!

Comment choisir votre détecteur de fumée ?

Afin de bien choisir son détecteur de fumée, il faut prendre en compte les critères suivants :

● Le prix : comme nous le verrons plus bas, le prix est évidemment un facteur à prendre en compte. Toutefois, nous soulignons le fait que les prix pratiqués sont particulièrement accessibles, car un détecteur de fumée ne dépasse que rarement les 50 euros.

● Mise en sourdine temporaire : cette option peut se révéler très intéressante, car elle permet de désactiver le détecteur de fumée pendant une durée limitée (en moyenne une durée de 10 minutes). Cette mise en sourdine peut être un plus si vous allez cuisiner et que le détecteur se trouve juste au-dessus du four. Ainsi, pour éviter qu’il ne s’enclenche à cause de la fumée émanant du four, cette désactivation peut être utile.

● Interconnexion des détecteurs : selon le nombre de détecteurs positionnés au sein de votre domicile (voir notre paragraphe dédié), cette option permet de les relier les uns aux autres. Ainsi, si de la fumée est détectée dans la buanderie, tous les détecteurs se déclencheront, et non, uniquement celui situé dans la buanderie (et qui peut être moins audible que ceux du salon ou de la chambre). Cette option est clairement un plus pour les logements grands (potentiellement sur plusieurs niveaux).

● Télécommande : dans le cadre d’un enclenchement de l’alarme, et au-delà du fait de quitter les lieux, il est possible d’opter pour un détecteur de fumée doté d’une télécommande. Cela vous permettra notamment de le désactiver en cas de déclenchement intempestif.

Détecteur de fumée à piles ou filaire ?

À ce jour, il existe 2 grands types de détecteurs de fumée, les filaires et ceux à piles. Les détecteurs de fumée filaires sont reliés à l’alimentation électrique centrale de la maison ou de l’appartement. Ces détecteurs disposent donc d’un transformateur, mais doivent OBLIGATOIREMENT être dotés d’un système d’alimentation de secours afin qu’ils puissent s’enclencher en cas de coupure de courant.

Les détecteurs de fumée à piles sont parfaitement autonomes et ne nécessitent aucun raccordement au système électrique de la maison. Faciles à installer, ces détecteurs demandent toutefois un certain suivi afin de s’assurer que les piles soient opérationnelles.

Bon à savoir : il existe aussi des détecteurs de fumée reliés à des centres de prévention du type SDIS. Ceux-ci sont bien évidemment plus chers, mais leur efficacité est redoutable.

Durée de vie des piles

Comme évoqué ci-dessus, le détecteur de fumée à piles doit être « surveillé » afin de s’assurer que les piles soient opérantes. Concernant leur durée de vie, gardez en tête les éléments suivants :

● 1 pile alcaline a une durée de vie de 1 an

● 1 pile au lithium a une durée de vie de 5 ans

● Certains détecteurs possèdent des piles ayant une durée de vie de 10 ans (mention indiquée clairement sur l’emballage ou la fiche produit)

Dans tous les cas, sur certains modèles, une alarme (visuelle ou sonore) se déclenche pour vous avertir de changer les piles. Un réel plus pour éviter de perdre son temps à identifier le niveau de batterie de votre alarme de fumée.

Combien de détecteurs de fumée sont nécessaires dans un logement ?

Véritable question-clé que nous entendons très fréquemment, le nombre de détecteurs de fumée est à connaître afin de bien s’équiper. Clairement, ce nombre dépend avant tout de la surface, mais aussi de la forme de votre habitation.

À titre indicatif, 1 détecteur de fumée est suffisant pour un 2/3 pièces. Si jamais notre logement est sur plusieurs niveaux, il est vivement recommandé d’installer un détecteur par étage.

Le nombre de détecteurs peut être démultiplié si votre logement est grand, mais aussi si vous avez des pièces déportées comme le grenier, la buanderie ou encore le garage. À titre indicatif, nous vous recommandons l’installation de 2 détecteurs pour un logement de 80 mètres carrés, 3 détecteurs pour un logement de 120 mètres carrés, et ainsi de suite par palier de 40 mètres carrés.

Bon à savoir : contrairement aux idées reçues, évitez d’installer un détecteur dans la cuisine. En effet, au moindre brin de fumée, l’alarme va se déclencher de façon intempestive…de quoi vous rendre fou! Vous pouvez la placer à proximité de la cuisine (dans le couloir par exemple), mais pas dans la cuisine.

Comment installer et fixer un détecteur de fumée ?

L'installation et la fixation d’un détecteur de fumée ne nécessitent pas des talents de super-bricoleurs. À ce jour, il existe 3 façons « simples » de procéder :

  • système adhésif
  • système à vis
  • système aimanté

Le système adhésif
Très pratique, ce mode opératoire permet d’installer son détecteur de fumée sans percer aucun trou. Toutefois, veillez à disposer d’un support mural très propre pour optimiser la qualité de votre collage.

En relation avec l’installation de son détecteur de fumée, une autre question est fréquemment posée, il s’agit de la position : horizontale ou verticale? Nous sommes clairs : même si la loi autorise une installation verticale (sur un mur), nous vous recommandons vivement une installation horizontale au niveau du plafond. En effet, la fumée s’accumule d’abord au niveau du plafond, et seulement plus tardivement, au niveau des murs.

Comparatif des meilleurs détecteurs de fumée (2017)

Afin de vous faire gagner du temps, nous avons identifié les 5 meilleurs détecteurs de fumée suite à nos tests et au retour de nos clients. Plutôt que de passer des heures à analyser les fiches des détecteurs de fumée dénichés en ligne, voici notre Top 5 dédié à votre sécurité.

Modèle

Caractéristiques

Prix

Jolo Kupu

- Compacte : 11 cm par 11 cm
- Elégant et esthétique
- Installation grâce à un adhésif
- Batterie lithium d’une durée de vie de 5 ans
- Toute la surface fait office de bouton poussoir (pour activer et désactiver)
- 160 grammes
- Couleur gris clair
- Garantie 1 an

30

Cavius NF5

- Très petit : 4 cm par 4 cm
- Puissance sonore de 90 dB
- Installation grâce à un adhésif
- Batterie lithium d’une durée de vie de 5 ans
- Capteur photo-électrique
- 90 grammes
- Couleur blanc
- Garantie 1 an
- Utilisable dans une caravane
- Système anti-oubli pour le suivi des piles intégré

30

Nest Protect V2

- Détecteur de fumée ET de monoxyde de carbone
- Alerte mobile intégrée (désactivation via mobile)
- 13 cm par 13 cm par 4 cm
- Puissance sonore de 85 dB
- Installation à vis
- Batterie lithium d’une durée de vie de 5 ans
- Système d’auto-test+++
- 380 grammes
- Garantie 1 an
- Elégant et esthétique
- Système anti-oubli pour le suivi des piles intégré

109

X-Sense SD10G

- Compacte : 12 cm par 12 cm par 4 cm
- Installation grâce à une broche
- Batterie lithium d’une durée de vie de 10 ans
- Puissance sonore de 85 dB
- Système d’auto-test+++
- 160 grammes
- Couleur gris clair
- Garantie 1 an

15 €

Tepoinn

- Compacte : 11,5 cm par 11,5 cm par 3,5 cm
- Installation à vis
- Batterie lithium d’une durée de vie de 10 ans
- Puissance sonore de 85 dB
- Capteur électro-chimique
- 160 grammes
- Couleur blanc

30

Quel détecteur de fumée choisir : nos conseils

En guise de résumé des éléments indiqués plus haut, voici les critères à retenir concernant votre choix final :

● La technologie : un système connecté à votre mobile est un « plus non essentiel »

● La télécommande : est un atout pour éviter de sortir le balai afin de désactiver le détecteur!

● Les batteries à lithium sont à préférer aux piles (durée de vie de 5 ans versus 1 an)

● Pour une installation facile, les modèles à ruban adhésif sont à privilégier

● Le prix : large choix pour moins de 30 euros

● Optez pour une installation horizontale pour plus de sécurité

● Choisissez un détecteur doté d’un « suivi de la batterie » pour éviter de vous croire en sécurité alors que les piles sont à plat!

Où acheter un détecteur de fumée au meilleur prix ?

Afin de vous simplifier la tâche, nous vous recommandons d’acheter votre détecteur de fumée chez Amazon. En effet, le choix est particulièrement vaste et les prix sont parmi les plus bas du web. Aussi, le SAV est réputé pour sa réactivité, et, les garanties des fabricants sont actives. Enfin, Amazon est reconnu pour son savoir-faire en matière de rapidité d’envoi : votre habitation sera ainsi en sécurité en moins de 48 heures!


Voir aussi :
Extincteurs
Extincteurs de voiture
Caméra de surveillance wifi
Détecteur de monoxyde de carbone
● Revenir à la page d'accueil

Summary
product image
Author Rating
1star1star1star1star1star
Aggregate Rating
4 based on 4 votes
Brand Name
Nest
Product Name
Nest Protect 2ème génération
Price
EUR 110
Product Availability
Available in Stock